Permis 1€ par jour

Qu'est-ce que c'est ?

C'est un prêt dont les intérêts sont pris en charge par l'État.

Le "permis à un euro par jour" a été mis en place par l'État, en partenariat avec les établissements prêteurs et les écoles de conduite pour aider les jeunes de 15 à 25 ans révolus à financer leurs préparations au permis de conduire. Il permet aux jeunes de bénéficier d'une facilité de paiement : le coût total de la formation au permis ne change pas mais l'établissement financier avance l'argent et l'État paie les intérêts.

Nouveauté 2016
 

  • Même si vous avez déjà bénéficié du permis à 1€/jour et que vous souhaitez, après 1 échec à l'épreuve du permis de conduire, financer une formation complémentaire, vous pouvez souscrire à un prêt complémentaire de 300€.
  • Vous êtes déjà inscrit à une formation au permis de conduire et vous souhaitez bénéficier du permis a 1€/jour, c'est désormais possible après un échec ou un abandon de la formation.
  • Vous souhaitez passer un permis moto ou scooter de la catégorie A1 ou A2, c'est désormais possible dans le cadre du permis a 1€/jour.

 

Rappel: ce prêt ne peut être attribué qu'une seule fois au même bénéficiare !! 

Pourquoi ?

Le "permis à un euro par jour" permet de répondre à deux objectifs principaux :

faciliter l'accès au permis de conduire, dont le coût peut représenter un frein et un obstacle fort à l'obtention d'un emploi ;

continuer à améliorer la qualité générale de la formation, grâce à un partenariat avec les écoles de conduite fondé sur leur engagement dans une démarche de qualité.

 

Pour quelles catégories de permis ?

L'opération "permis à un euro par jour" facilite l'accès à une première inscription à une formation à la conduite de véhicules soit de la catégorie B, AAC (véhicules légers) soit, depuis le 3 octobre 2006, de la catégorie A2.

Qui peut en bénéficier ?

Tous les jeunes qui ont entre 15 et 25 ans révolus à la date de signature d'un contrat de formation dans une école de conduite partenaire, quelle que soit leur situation, sous réserve que l’établissement financier accepte le dossier du candidat.

Les jeunes bénéficiaires d’une aide publique, qu'elle émane d’une collectivité locale ou de l'État, peuvent également demander à bénéficier du prêt.

Comment en bénéficier ?

Le candidat majeur doit directement contracter le prêt avec l’établissement financier. Pour les mineurs, les parents peuvent contracter le prêt.

Pour de plus amples informations, cliquez sur le lien : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006052491 avec les mises à jour 2016.